Climatiseur : entretien et fonctionnement

Les principes de fonctionnement et l’entretien d’un climatiseur

Appareil ménager devenu indispensable pour certains, le climatiseur procure un peu de fraicheur quand la chaleur est excessive dans une pièce ou une maison, notamment en été. Son principe de fonctionnement repose sur la technologie du froid artificiel comme le système du réfrigérateur. Comme son fonctionnement est complexe, il est conseillé de toujours faire appel à un professionnel pour le réparer, mais il existe toutefois quelques opérations d’entretien à faire soi-même.

Grâce à un climatiseur, on peut désormais bénéficier de plus de confort puisque car cet appareil permet d’obtenir une température plus douce avec quelques degrés en moins que la température ambiante.

Le principe du climatiseur

Losque la température augmente, notamment en été, la chameur peut être des plus incommodantes. Les climatiseurs sont de nos jours des appareils ménagers très courants et leur prix sont de plus en plus abordables. Ces appareils sont perfectionnés, mais leur principe de fonctionnement est relativement simple. Basé sur la technique du froid artificiel, un climatiseur produit du froid et il rejette de la chaleur. De nombreux appareils partent de ce même principe pour ne citer que le climatiseur ménager ou celui d’une voiture, tout comme le réfrigérateur ou encore le congélateur industriel. Pour ce qui est des climatiseurs, les nouveaux modèles dits réversibles font aussi office de chauffage en hiver. Le principe demeure le même sauf qu’au lieu de rejeter la chaleur vers l’extérieur, ce type de climatiseur chauffe la maison.

Le fonctionnement du climatiseur

Un climatiseur est formé de 5 éléments importants qui ont chacun un rôle à jouer dans ce qu’on appelle le cycle frigorifique. Ces éléments sont répartis dans deux boitiers dont l’un est situé à l’extérieur de la pièce et l’autre à l’intérieur. Ces deux boîtiers sont reliés entre eux par des tuyaux en cuivre à travers lesquels une substance réfrigérante circule. Toutefois, pour certains modèles de climatiseur, le boîtier est unique avec une partie située à l’intérieur de la pièce et une autre à l’extérieur. Au départ, le réfrigérant se présente sous sa forme gazeuse. De nos jours, c’est le fréon qui est le plus utilisé en raison de sa propriété moins nocive pour l’environnement.

Le réfrigérant va en premier lieu passer par un compresseur situé dans le boîtier extérieur où sa pression et sa température vont augmenter. Il est ensuite dirigé vers un condenseur pour se refroidir légèrement et prendre un état liquide. C’est à ce moment qu’une partie de la chaleur conduit par le réfrigérant va être dégagé par l’intermédiaire d’un système de ventilation et d’un échange thermique. Le parcours du réfrigérant se poursuit à travers un détendeur qui se charge de réduire sa pression et de le refroidir. Grâce à un système de ventilation et en passant par un évaporateur situé dans le boitier intérieur, le réfrigérant à l’état liquide va peu à peu reprendre son état gazeux. En effet, une échange thermique s’effectue à ce moment car la chaleur de la pièce va être remplacée par l’air frais issu du réfrigérant qui, de son côté, va capter la chaleur. Le réfrigérant va ensuite retourner vers le compresseur pour débuter un nouveau cycle.

Un climatiseur réversible fonctionne de la même façon sauf que son condensateur peut aussi jouer le rôle d’un évaporateur et vice-versa. Généralement, un climatiseur dispose aussi d’un filtre à air pour retenir les particules de poussières qui sont disséminées dans l’air, et sur certains modèles, un filtre contre les odeurs est aussi installé. Toutefois, ces deux éléments n’entrent pas en action dans le cycle frigorifique.

L’entretien régulier à faire soi-même

Le climatiseur est un appareil simple et facile à utiliser même si son fonctionnement paraît difficile à comprendre. Un simple utilisateur ne doit d’ailleurs jamais réparer lui-même son climatiseur. En effet, mise à part la complexité du système, le réfrigérant peut aussi être nocif, et en présence d’une fuite il est toujours préférable de faire appel à un spécialiste. Afin d’augmenter la longévité d’un climatiseur, les opérations d’entretien d’ordre technique doivent donc être effectuées au moins une fois par an par des professionnels.

Par contre, l’utilisateur peut nettoyer régulièrement le boitier intérieur avec un simple chiffon sec ou légèrement humide. Il doit aussi nettoyer les filtres selon les indications fournies par le constructeur du climatiseur. Dans le cas d’un climatiseur simple, le nettoyage du filtre doit se faire une fois par an, alors que pour un climatiseur réversible, cet entretien doit être réalisé deux fois dans l’année.

Comments are closed.