La climatisation réversible

La climatisation réversible, une solution pratique

Certains jours, il fait chaud dans la journée mais très froid la nuit. Du coup, pour plus de confort, on branche tantôt la climatisation, tantôt le chauffage électrique. Toutefois, gérer deux appareils est fastidieux et peu économique en terme de consommation d’énergie. Ainsi, opter pour un climatiseur réversible, un appareil qui remplit à la fois les fonctions d’un climatiseur et celles d’un chauffage électrique s’avère judicieux et avantageux.

Le climat subit depuis plusieurs années de fortes perturbations que les températures varient parfois d’une extrémité à une autre. Pour y faire face, la meilleure solution est d’avoir chez soi un appareil qui fait à la fois office de climatiseur et de chauffage électrique. En effet, cet unique appareil basé sur le principe de la réversibilité exploite les caractéristiques techniques de la pompe à chaleur, une fonction spéciale qui lui permet en mode froid de capter la chaleur de la pièce pour l’évacuer vers l’extérieur et en mode chaud, de restituer dans la pièce l’énergie naturellement présente dans l’atmosphère externe. Ce n’est peut-être pas évident mais même en hiver l’air extérieur possède une propriété calorifique. Celle-ci est couplée avec une grande partie de l’énergie électrique du compresseur pour être démultipliée et renvoyée à l’intérieur. En hiver, un climatiseur réversible peut servir de chauffage d’une réelle efficience tandis que pendant la saison chaude, il remplit sa fonction rafraîchissante.

Quelques options de climatisations réversibles

L’installation classique utilise un appareil splitz central puissant, encastré dans un mur avec une prise d’air et un échappement vers l’extérieur. Les gaines de distribution d’air chaud ou d’air froid sont ensuite escamotées dans les plafonds ou dans les murs avant d’arriver à leurs points de sortie. La version multi-split, quant à elle, est conçue pour climatiser plusieurs chambres à la fois avec une seule unité extérieure relativement puissante, tandis que sa pompe à chaleur peut réchauffer simultanément huit unités intérieures indépendantes. Comme l’unité extérieure et les canalisations internes sont dissimulées, le côté esthétique ainsi que le gain de place réalisé représentent également des avantages non négligeables. Le système multi-split est donc adapté pour les petits budgets lesquels ont donc la possibilité d’installer progressivement des unités intérieures lorsque le coût d’une seule unité centrale puissante s’avère un peu lourd pour eux.

Les avantages de la climatisation réversible

Plusieurs avantages sont attribués à la climatisation réversible dont le plus important est l’économie d’énergie qu’on réalise avec. En effet, pour 1 kW d’énergie consommée, un clim réversible peut produire jusqu’à 3,5 kW en mode chauffage et 2 kW en mode froid. Les modèles récents peuvent même accélérer la montée en puissance de la chaleur pour la maintenir constante avec une précision ne dépassant pas 1°C. Le coût du chauffage s’en trouve ainsi réduit et selon des études, on parle d’un gain de 75 % d’énergie par rapport à un chauffage électrique normal. Ainsi, même si le coût d’acquisition d’un climatiseur réversible est de l’ordre de 15 % supérieur à celui d’un climatiseur normal, son efficacité en tant que chauffage pendant la saison froide génère des économies appréciables. Par ailleurs, il est à noter que la climatisation à elle seule est favorable pour la santé car elle élimine l’humidité et protège de la canicule pendant les torrides journées d’été.

Les limites de la climatisation réversible

La climatisation réversible s’adapte bien dans les régions où l’hiver ne connaît pas des pics de grand froid car son principal inconvénient est de dépendre totalement des températures extérieures pour la fonction chauffage. En effet, son rendement décline progressivement au fur et à mesure que la température diminue. A 5°C, elle peut encore gagner 30 % à 50 % d’économie par rapport à un chauffage classique, en-deçà de -5°C, elle doit être complétée par un chauffage d’appoint car la perte est estimée à 25 % tandis qu’à -10°C, le climatiseur réversible ne fonctionne plus.

Conseils pour avoir la bonne climatisation réversible

La climatisation réversible reste quand même séduisante, ne serait-ce que du point de vue emplacement et gain en économie d’énergie. Les premiers appareils étaient bruyants et coûteux, mais il existe aujourd’hui toute une gamme de modèles variés et performants qui inondent le marché. Toutefois, il est utile de consulter des professionnels de la climatisation pour être sûr de trouver l’appareil adapté à ses besoins réels lesquels dépendent généralement du volume et du nombre de pièces à climatiser.

Comments are closed.